INVESTIR DANS L’IMMOBILIER

Pour réduire la consommation d’énergie, baisser les émissions de gaz à effet de serre et réagir face à la carence de logements, le gouvernement à décider de rénover 500 000 logements par an, et ce, depuis 2017. Un objectif difficile à atteindre. Pour remédier à ce problème, l’État a donc mis en place (depuis une quinzaine d’années) plusieurs dispositifs permettant d’aider les particuliers à investir dans l’immobilier, ancien ou neuf. Une intention qui permettra à l’État de concrétiser plus facilement ses objectifs et qui aidera les Français dans ce désir de devenir propriétaire. 
Vous souhaitez investir dans l’immobilier pour acquérir un bien et préparer votre avenir sereinement ? Faire du locatif pour préparer votre retraite et/ou réduire vos impôts ? Ou peut-être augmenter votre patrimoine pour protéger votre famille ? Voici quelques conseils qui pourront vous aider à lancer votre projet.

Investir dans l’immobilier, un investissement sûr et rentable

Que ce soit un investissement locatif ou non, l’immobilier représente un placement solide et durable, qui répond à plusieurs besoins : 
– Préparer son avenir et sa retraite 
– Réduire ses impôts
– Avoir un complément de revenus 
– Constituer un patrimoine afin de protéger sa famille

Devenir propriétaire est aussi une merveilleuse chose, car vous serez maître de vos décisions ! Et oui, vous souhaitez rénover votre salle de bain ? Pas de problème ! Casser le mur de la cuisine pour agrandir votre pièce à vivre ? Allez-y ! Votre retraite sera également plus sereine, car vous n’aurez plus de loyers à verser tous les mois.

Investir dans l’immobilier ancien

Acheter un bien dans l’ancien est l’un des placements phare pour les épargnants car il est excellent ! Et oui, il faut savoir que les logements anciens se situent parmi les meilleurs emplacements (centre-ville, quartiers prisés, secteurs historiques …). Vous aurez donc un emplacement rêvé à des prix beaucoup moins élevés que dans le neuf. Autre avantage, l’État propose de nombreux dispositifs fiscaux pour vous inciter à investir dans l’immobilier ancien.

• Le déficit foncier

C’est un régime fiscal qui permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt durant toute la durée du prêt qui sert à financer les travaux de rénovation. Les loyers perçus sont également déduits.

• Le régime Malraux

Ce régime permet de bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 30% du montant des travaux de rénovation. La restauration doit être complète et le propriétaire doit mettre le bien en location pendant au moins 9 ans. Ce régime est destiné aux biens locatifs situés au centre-ville de quelques villes seulement.

• Le Prêt à Taux Zéro (PTZ)

C’est un prêt aidé par l’État qui permet de financer une partie de votre bien immobilier. Ce prêt est accordé sous conditions de ressources et seulement à ceux qui achètent pour la première fois ou qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale pendant au moins 2 ans.

• Le dispositif Pinel Ancien

Ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% pour un engagement locatif de 12 ans (12 % pour 6 ans et 18 % pour 9 ans), pour un montant maximum de 300 000€ par an. Comme pour le régime Malraux, le dispositif Pinel Ancien ne concerne que quelques zones et ce, jusqu’au 31 décembre 2021.

• Le LMNP (loueur meublé non-professionnel)

Ce statut permet d’acquérir un bien immobilier meublé, situé généralement dans une résidence de services (résidence étudiante, sénior, EHPAD, résidences de tourisme et affaires …). Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu en fonction de la durée de location choisie (6, 9 ou 12 ans).

Investir dans le neuf

Si au contraire, vous préférez acheter neuf ; pas de problème pour vous non plus, car l’État a également mis en place différents dispositifs pour vous aider à investir dans le neuf.

• Le LMNP

C’est un statut fonctionnant aussi bien pour le neuf que pour l’ancien. L’achat d’un logement neuf (ou réhabilité) vous permet de récupérer la TVA de 20 %. Il faudra par contre conserver votre bien pendant 20 ans sinon vous devrez rembourser celle-ci au prorata.

• Le LMNP – Censi Bouvard

Ce dispositif est une option du statut LMNP et offre une déduction supplémentaire. En effet, cette loi permet une réduction d’impôt de 11 % de la valeur du bien (dans la limite de 300 000 euros d’acquisition), réparti sur 9 ans. Ce dispositif ne fonctionne pas pour les résidences de services de tourisme et est disponible jusqu’au 31 décembre 2018.

• La loi Pinel

Comme pour les logements anciens, ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 21 % pour un engagement locatif de 12 ans (12 % pour 6 ans et 18 % pour 9 ans), pour un montant maximum de 300 000 €. Cette loi ne concerne que quelques zones et ce, jusqu’au 31 décembre 2021.

• Le Prêt à Taux Zéro (PTZ)

Comme pour l’ancien, c’est un prêt aidé par l’État qui permet de financer une partie de votre bien immobilier. Ce prêt est accordé sous conditions de ressources et seulement à ceux qui achètent pour la première fois ou qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale pendant au moins 2 ans.

Investir dans l’immobilier locatif sans apport, c’est possible !

Pas besoin d’apport pour investir dans l’immobilier locatif, car la pierre est le seul placement qui permet de faire de l’argent sans avoir d’argent …. Et oui, la pierre peut être financée à l’aide de crédit immobilier, ce qui permet de profiter de l’effet de levier de crédit !

Pourquoi faire appel à nos Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP) ?

Hubsys dispose de 13 CGP dans toute la France et au Luxembourg. Ils vous aideront à déterminer vos besoins afin de mettre en place une stratégie gagnante pour que vous puissiez investir dans l’immobilier en toute sécurité. N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts en patrimoine afin de réaliser un bilan complet pour votre futur investissement.